Alice Guèze, 

Association des RICHAUD et des BOUILLANNE

Issus de la noblesse de la Vallée de Quint en Dauphiné


Compte rendu du conseil d'administration du 20 mai 2017
 

Nous sommes réunis à Saint-Julien en Quint au hameau des Manins chez Daniel et Elisabeth Richaud et leur fils Matthias qui nous ont très aimablement accueillis.
Nous sommes installés dans une salle grande et claire, et tout est prêt pour que nous puissions tenir notre réunion.
Sont présents Jacques Albert-Brunet, trésorier, Maurice Bérard, président d'honneur, Aline Bouillanne, secrétaire, Jean Daspres, Ginette Gaubert-Amy, Alice Guèze, Denis Maillet, Charles Richaud, Viviane Simonet et Annie Trévisson.
Absents excusés: Françoise et Jean-Noël de Bouillane de Lacoste, François de Richaud.
Cette réunion est principalement consacrée à la préparation de la prochaine assemblée générale.


L'Assemblée générale du 13 août 2017
Elle se tiendra à Saint-Julien en Quint.
Nous évoquerons le départ de la présidence de Jean-Noël de Bouillane de Lacoste. Nous n'avons pas d'élections à faire cette année. Nous n'oublierons pas de demander à chaque personne de se présenter.
Notre conférencier sera Monsieur Alain VINCENT, maire de Saint-Julien, qui nous parlera de son village et de sa région.
Depuis la dernière assemblée générale nous comptons sept nouveaux adhérents.
L'une de ces personnes est Mme Varoqueaux, non descendante mais sympathisante, et qui a bien connu Ulysse au temps où il était berger et gardait ses moutons dans la montagne. Elle et ses enfants gardent un souvenir très ému de cette période et souhaitent faire partie de notre association. Nous notons aussi le retour parmi nous de Jean-Michel Terrisse, fils de René.
La vente de livres au cours de cette année a rapporté 460 €.
L'accueil se fera à partir de 9h15, l'assemblée débutera à 10h15.
Au cours du bilan financier il faudra proposer d'envoyer une lettre de relance auprès des personnes qui n'ont pas payé leur cotisation depuis plusieurs années.
Rappel du prix des livres:
- Les deux Bûcherons...........................................10 € (7 € si vendu au cours de l'AG)
- Mémoire de Barnave ..........................................15 € (12 €                 "              "         )
- Ulysse ................................................................. 15 € (12 €              "              "            )
- Bande dessinée ................................................. 10 €
- Relevé des BMS de St Julien en Quint ............   8 € (vendu uniquement à l'AG)
- De la Révocation à la Révolution ..................... 15 € (12 € si vendu au cours de l'AG)
- Les gentilshommes verriers  ............................ 15 € (12 € si vendu au cours de l'AG)

Douze personnes ont payé leur cotisation pour la dernière fois en 2013, vingt-cinq en 2014 et quarante-cinq en 2015!
Pour les adhérents résidant à l'étranger, on peut proposer le paiement de la cotisation en timbres-postes. Ces timbres seront ensuite revendus à leur valeur faciale et la somme versée au trésorier! 
Il y a actuellement 865 € sur le compte chèques et 1182,50 € sur le livret.
Le montant des dépenses pour l'impression et l'envoi de la Gazette s'élève à 800 €.
Après l'Assemblée générale nous irons nous recueillir sur la tombe d'Ulysse.
Nous terminerons la journée par la découverte sous la conduite de Jean Daspres des forêts et des différents "pas" dont le Pas de l'ours et le Pas Bouillanain qu'ont foulés nos ancêtres.

Il convient de rajouter deux informations à ce compte rendu:
- Après le repas, tiré des sacs, certains d'entre nous pourront présenter leur arbre généalogique
- Alice Guèze nous a parlé du futur forum d'EGDA (Etudes Généalogiques Drôme-Ardèche) qui se tiendra à Valence le 1er octobre. Notre association y tiendra un stand et pourra ainsi proposer ses ouvrages à la vente. Alice nous en reparlera au cours de l'assemblée du 13 août. 


L'assemblée générale de 2018
Elle pourrait se tenir à Dieulefit le 12 août.

La séance est levée à 12h30

Nous nous sommes retrouvés ensuite pour prendre notre repas et nos hôtes sont venus se joindre à nous.
Nous avons passé une très bonne journée, conviviale et studieuse, et nous remercions bien la famille Richaud pour son si bon accueil.
Aline Bouillanne



Compte rendu du conseil d'administration du 5 octobre 2016

Nous sommes très aimablement reçus chez Annie et Jacques Trévisson aux Auberts, près de Saillans.

?Sont présents Maurice Bérard, Françoise et Jean-Noël de Bouillane de Lacoste, Aline Bouillanne, Jean Daspres, Ginette Gaubert-Amy, Alice Guèze, Denis Maillet, Charles Richaud et Annie Trévisson.
Absents excusés: Jacques Albert-Brunet, François de Richaud et Viviane Simonet.

Assemblée Générale du 13 août 2016
Elle s'est bien passée. Nous regrettons pourtant de n'avoir pas été plus nombreux (31 présents).
Le conférencier, M. Alain Balsan, a été très intéressant et bien apprécié par les auditeurs.
Il nous a fait faire une visite (virtuelle) de Valence et de son histoire de façon très naturelle et très documentée.

Prochaine réunion du Conseil d'Administration
Elle se fera à St Julien en Quint chez Daniel et Mathias Richaud, exploitants agricoles au quartier des Manins, le 20 mai 2017 à 11 heures.

Assemblée Générale de 2017
Elle se tiendra le 13 août 2017 à St Julien en Quint.
Le maire, M. Alain Vincent, viendra nous parler de la vallée de Quint.
Après l'apéritif et le repas, nous prendrons du temps pour échanger des renseignements concernant les arbres généaloqiques de chacun. Les documents apportés par les uns et les autres sont souvent très complets et très intéressants.
Nous irons ensuite nous recueillir sur la tombe d'Ulysse, située dans un hameau de St Julien. Nous pourrons aussi observer le cadre naturel montagneux où ont vécu nos ancêtres, en écoutant les explications de l'un d'entre nous, Jean Daspres, qui fut garde forestier et qui connaît donc très bien la région.

La Gazette
Nous essayons d'intéresser les jeunes (moins de 18 ans) en leur proposant un tarif réduit à 10 €.
Plusieurs personnes n'ont pas payé leur cotisation depuis l'année 2013. Une lettre de rappel leur sera adressée.
Le nombre de 200 exemplaires de la Gazette n'étant pas suffisant, nous passons à un tirage de 220 numéros.

La séance est levée à 12h15.

Cette réunion a été suivie d'un excellent repas et d'une agréable promenade dans la campagne environnante.
Ce fut une très bonne journée, sympathique et studieuse.


Aline Bouillanne
 


 




COMPTE RENDU DE L'ASSEMBLEE GENERALE DU 14 AOUT 2016 A VALENCE
 

C'est aujourd'hui notre trentième assemblée générale et nous sommes réunis à Valence, à "la Manu", tout près des Archives Départementales. Nous sommes dans une grande salle, claire et accueillante.
Nous regrettons seulement de ne pas être plus nombreux. Nous sommes 31 présents et 19 pouvoirs ont été envoyés.

Rapport moral
L'association vit bien. Pourtant un problème se pose concernant l'avenir.

Il faudrait que les jeunes se sentent plus concernés par notre association et participent davantage. Il serait bien que les adhérents envoient des textes d'articles concernant notre histoire, textes pouvant provenir d'archives familiales, qui seraient insérés dans notre Gazette.
Depuis cette année notre Gazette paraît trois fois par an au lieu de quatre, faute de matériaux susceptibles d'intéresser nos adhérents.
Une proposition pour rendre l'assemblée plus attrayante pour les jeunes: créer un abonnement à tarif réduit. Cette possibilité sera étudiée au cours de la prochaine réunion du Conseil d'Administration.

Le rapport moral est adopté à l'unanimité.

 

Le site internet
Il fonctionne toujours très bien. 
On a étudié la fréquentation du site pendant les 12 derniers mois.

On note plus de 3000 connexions pour l'année, soit 250 par mois, faites par 2700 visiteurs différents. Il s'agit de 54% d'hommes et de 46% de femmes.
Les pays concernés sont la France (1500 visiteurs), les Etats-Unis (376), le Canada (181), l'Allemagne (144), le Royaume Uni (141), la Russie (101), puis viennent Chine (78), Brésil (43), Suisse (28), Japon (27), Pays-Bas (23) et Corée du Sud (13)
Avec moins de 10 visiteurs chacun viennent enfin Espagne, Italie, Inde, Australie, Irak, Argentine, Hong-Kong, Algérie, etc.
A noter aussi quelques pays que l'on ne peut pas identifier avec leur adresse internet, et qui totalisent 314 visiteurs.
Les pays les plus assidus sont donc la France bien sûr, puis les Etats-Unis, le Canada et l'Allemagne.
Les personnes qui viennent sur le site font une consultation sérieuse et non un simple survol. En effet, 8600 pages ont été lues.
Une nouveauté apparaît désormais sur le site: une page sur laquelle les personnes peuvent inscrire leurs remarques, critiques, suggestions ou même leurs encouragements.

Rapport financier de l'année 2015-2016

Le total des recettes s'élève à 3461,00 €
114 cotisations (2850 €); vente livres et BD (418 €); dons (63 €); remboursement visite de Saint-Antoine (130 €).

Le total des dépenses s'élève à 3115,87 €
Imprimerie (1353 €); affranchissements (1009,35 €); assurance (181 €); site internet (87,86 €); abonnements (81 €); dépenses diverses dont AG (403,66 €).

Résultat [avoir au 31/7/2015: 1464,76 € + 3461 € de recettes + intérêts du compte Epargne: 13,01 €] - 3115,87 € = 1822,90 €

Cette somme se répartit de la façon suivante:
Compte bancaire:  499,20 €
Compte épargne: 1173,70 €
Numéraire:           150,00 €

Le rapport financier est adopté à l'unanimité.


Présentation
Chacune des personnes présentes autour de la table se présente en disant ses nom, prénom, d'où elle vient et sa filiation (Bouillanne, Richaud ou parfois les deux).

La séance est levée à 11h15.
Intervention de M. Alain Balsan

Monsieur Balsan, historien et avocat, nous parle de l'histoire de Valence dont il est un spécialiste incontesté. Nous l'écoutons avec attention nous commenter des images en projection tirées de son livre Valence, 2000 ans d'histoire.
Il n'existe aucune trace de l'existence de Valence avant l'occupation romaine mais les historiens pensent que les "Segauvellones" ont occupé les lieux avant l'arrivée des Romains.
C'est entre 50 et 60 av. J.-C. que l'on trouve une véritable colonie romaine, nommée Valentia. Ce nom signifie en latin la force du corps et de l'esprit, la vigueur et le courage. Il n'y a aucune trace du passé romain de la ville, sauf dans les musées.
Toutefois la photographie aérienne a permis de repérer l'emplacement des monuments: un théâtre de plus de 6000 places, un amphithéâtre, un odéon. Valentia est aussi un important centre commercial avec son port fluvial sur le Rhône. Au point de vue religieux, on trouve des traces de culte à Mercure, Apollon, Mars, Vénus, Minerve et aussi des traces de rites orientaux pour Mithra et Cybèle. Vient ensuite le christianisme, qui a fortement marqué Valence. Pendant cette période, Valence a été une cité puissante et riche.
Du troisème au neuvième siècle, Valence se replie sur elle-même. Des pillages successifs ont privé les historiens de documents relatifs à cette période.
Vers 400, les menaces d'invasions se précisent et les habitants fortifient la ville en détruisant des monuments publics.
A la fin du quatrième siècle un évéché est créé à Valence. Jusqu'en 1789 les évêques joueront un rôle très important dans la ville.
La cathédrale Saint-Apollinaire est un monument important de Valence.
On note aussi le rôle joué par l'ordre de Saint-Ruf.
Durant le Bas Moyen Age, la vie de Valence sera marquée par des luttes intérieures, la peste et l'importance du commerce du sel.
Louis XI, qui n'est encore que Louis II de Dauphiné, réalise plusieurs réformes, crée une université en 1452, instaure deux foires franches de huit jours. Il libère Valence de la tutelle
 de l'évêque en la rattachant à la France par l'intermédiaire du Dauphiné. 
De 1557 à 1597 les Guerres de Religion ont été très néfastes pour Valence et ont provoqué d'importants dégâts. La ville en est ressortie détruite autant économiquement qu'intellectuellement. Vers 1600, la population de Valence est estimée environ à 6000 habitants. Valence est alors une petite ville, en même temps qu'une place militaire, du XVI° au XIX° siècle.
Les activités de Valence proviennent de l'agriculture, de la sériciculture, de la vigne, d'un peu d'industrie (laine, soie, cuir) et du commerce (marchés, foires, transit du sel).
En 1799, le pape Pie VI, prisonnier des Français, arrive à Valence le 14 juillet. Il décèdera dans cette ville le 29 août. En 1801, la dépouille du pape retourne en Italie mais le coeur revient à Valence le 29 mars 1803. Il est actuellement dans la cathédrale.
Au cours du XIX° siècle, Valence connaît un important accroissement de sa population (habitants venant de la Drôme, de l'Ardèche, des militaires, des personnes hospitalisées). C'est au cours de ce siècle que sont construits ou prévus l'hôtel de ville, le théâtre et le parc Jouvet.
Dans les années 1920-1930, on note une importante arrivée d'Arméniens qui fuient leur pays où sévit un génocide organisé par le gouvernement turc.
Au cours des années 1950-70 on note un nouvel accroissement de la population. En 1962 est construite une ville entièrement nouvelle "les Hauts de Valence".
C'est aussi pour Valence la période d'un grand essor industriel, commercial et universitaire.

Monsieur Balsan est très attentivement écouté. L'auditoire est très intéressé et l'applaudit chaleureusement à la fin de son exposé.

C'est ensuite le moment de la photo puis de l'apéritif et du repas pris ensemble à l'extérieur dans une bonne et chaleureuse ambiance.

Nous nous séparons, contents d'avoir passé une bonne journée!
A l'année prochaine!

Aline Bouillanne